Valérie et Stéphane URBANO

Valérie et Stéphane URBANO, photographes à Dijon

Nous sommes Valérie et Stéphane, photographes à Dijon. Si cela fait dix ans que nous avons créé notre entreprise, la photographie fait partie de notre vie depuis bien plus longtemps.

En effet, Stéphane pratique la photo depuis le début des années 90. A cette époque, il fait son apprentissage sur un Canon EOS 100. Nous avons bien dit 100 et non 100D. Un appareil argentique qui l’oblige à comprendre et apprendre les notions de base de la photographie. A cette époque, nos lacunes dans la composition, dans le travail de la lumière ou dans l’exposition ne pouvaient être comblées que par la pratique ou non par Photoshop. 13 années de pratique à l’argentique.

2003 fût l’année du passage au numérique. Puis en 2006, premiers reportages photos de mariage, pour le compte d’un photographe dijonnais, jusque fin 2008, date de l’arrêt de son activité. En 2009, création de l’entreprise, le début d’une extraordinaire aventure, synonyme avant tout de belles rencontres. En 2015, création de La Courtoisie et ouverture du studio photo du même nom.

Valérie, quant à elle, aimait beaucoup dessiner et peindre. Elle suivait également des cours sur l’Histoire de l’Art durant lesquels elle apprenait la composition des plus belles oeuvres. En 2009, elle accompagne Stéphane lors des reportages mariage. Ayant suivi une formation sur le maquillage, elle maquillera la plupart des mariées clientes de Stéphane. Dans le même temps, elle pratique un peu la photographie. Une pratique de plus en plus soutenue. En 2013, elle réalise ses propres reportages de mariage. Stéphane lui apprend tout ce qu’il sait. L’apprentissage est douloureux mais en 2019, elle obtient la récompense de son travail en devenant la même année, Portraitiste de France, European Photographer et Portrait Master.

S’ils sont fiers de ces prix reçus, pour eux, nulle récompense ne peut valoir une larme de joie, furtivement essuyée.

Ce qui nous caractérise

Les termes qui nous caractérisent sont peut-être sensibilitédiscrétion, perfectionnisme et empathie. Sensibilité : Nous sommes comme ça. Nous évitons de le montrer mais peut-être la devinerez-vous lors de nos rencontres. Dans tous les cas, c’est cette sensibilité qui nous anime lors de nos reportages de mariage et plus généralement lorsque nous exerçons notre métier de photographe. Discrétion : C’est certainement ce qui est le plus visible de l’extérieur. Autant dans notre comportement, que sur les réseaux sociaux. Effectivement, nous ne sommes pas très présents sur facebook, instagram ou autre, mais à défaut, nous avons choisi de passer plus de temps sur les images de nos clients. Etre discrets est aussi la raison pour laquelle nous réalisons nos reportages  de mariage en prenant nos photos sur le vif, tel un photo-journaliste. Savoir de rendre “invisible” pour ainsi mieux capter les émotions et les immortaliser, capturer les sourires, les regards échangés, les rires, surprendre une larme de joie, des gestes tendres, tout en étant omniprésent. Perfectionnisme : Le souci du détail, la recherche  d’une qualité optimale sont des choses qui nous préoccupe lorsque réalisons nos reportages et post-traitons nos images. Empathie : Peut-être la conséquence de notre sensibilité. Ou peut-etre est-ce l’inverse.